Un 3ème œil sur la réalité

Les secrets de l’ADN

En avril 1953, deux jeunes chercheurs écrivaient un article qui allait changer le monde de la génétique et de la biologie moléculaire. Il fut écrit par James D. Watson et Francis H. Crick. Ils y décrivent leur proposition de structure pour la molécule d’Acide Désoxyribonucléique (ADN). Cet article bref est accompagné d’une seul illustration et d’article techniques sur les arguments expérimentaux employés.

Que savait-on au moment où Watson et Crick ont découvert la structure de l’ADN ? Déjà, et c’est important, on savait que l’ADN était le support de l’information génétique. Cette découverte, encore récente à l’époque, avait relancé l’intérêt pour la molécule d’ADN, relativement peu étudiée jusque là.

Le « génie » de Watson et Crick a été de trouver le lien entre la structure monocaténaire de l’ADN (succession de nucléotides) et ces règles de Chargaff qui montrait un rapports entre les nucléotides formant l’ADN sans pour autant trouver une raison. Ils ont observé, à l’aide de modélisations moléculaires, que deux bases azotées données pouvaient s’assembler grâce à des liaisons hydrogènes.

Via les travaux de plusieurs chercheurs, Watson et Crick, après étude, ont permis de conclure à l’existence de deux chaînes dans la molécule d’ADN, à leur association en une forme d’hélice, à une association anti-parallèle de ces deux chaînes. Grace à ces différents points ils ont pu réaliser un modèle moléculaire tridimensionnel de la molécule d’ADN.


Cette découverte a depuis marqué les esprits mais aussi pour la « simplicité »(si on peut le dire) des concepts découverts. A 87 ans, Cricks continue de publier des résultats de recherche, et à 75 ans Watson dirige le Cold Spring Harbour Laboratory aux Etats-Unis.

La détermination de cette structure a permis par la suite de comprendre l’ensemble des mécanismes moléculaires de l’expression génétique. C’est ce qu’on appelle une avancé scientifique majeur.

Cependant malgré des recherches approfondis, l’origine même de l’ADN et de sa découverte demeure un mystère !

Nous ne savons pas ci cette origine est dût à un hasard ou à une intelligent qui à prémédité cette évolution…

Publicités

4 Réponses

  1. sophie

    d’où provient l’image de l’adn – 3 prises de vues?
    J’aimerais me servir de cette image pour une publication.
    merci

    12 décembre 2011 à 17:48

  2. Julien

    Il n’y a pas si longtemps, j’ai eu quelque discussions avec des interneuates , inconnus a vrai dire, concernant les voyages dans le temps J’avais deux opinions a ce sujet, la ^remiere étant le fait que peu importe si l’homme du futur voyage dans le temps, le passé, nous sommes toujours innéluctablement la conséquence présente du passé ayant pu etre modifié. le présent est dons la seule chose de vrai, puisque le passé que des voyageurs dans le temps aurait pu changé, nous conduis innévitablement a notre présent actuel. Notre présent qui est le prémice du futur que nous modifions sans cesse, de minutes en minutes. Bref, là n,est pas l’essentiel de ma réflection.

    Cependant, j’ai la conviction que des voyageurs du temps, en provenance d’un passé tres lointain, ont traversés les siecles jusqu’a nous et se dirigent vers le futur d’une maniere non pas improbable, mais biologiquement vérifiable. Car, si vous et moi aurions le désir et les connaissances pour vouloir atteindre, par exemple l’an 3457 dans le futur, il y aurait un moyen de le faire, soit celui utilisé depuis toujours par les êtres vivants qui il y a for longtenps sur terre et dans l’univers qui l’ont fait…

    Comment le voyage dans le temps leur a t-il été possible alors, de ce passé, ils y a, peut etre des centaines de milliers d’années jusqu’a nous, a t-il été fait?

    En utilisant le corps humain comme véhicule, en effet, car les 23 paires de chromosomes et l’ADN, inscrit dans le vivant venant du passé, voyage dans l’être humain par la procréation de générations en générations. Un pourcentage du génome humain est non-évolutif, inscrit dans le corps humain, de tout les humains, et même les primates, et y voyageant depuis for longtemps, sans aucune altération, du passé, a nos jours.

    Il est donc possible que, des êtres d’une grande intelligence, aient pu programmer leur ADN dans l’être humain pour voyager dans le temps vers le futur, et être ainsi recrées a une date pré-déterminée. Pourquoi pas alors une partie du génome qui se mettrait a évolué simplement sous une nouvelle fréquence de l’univers, pour ainsi, faire renaitre les êtres venus de ce lointain passé… J’ai l’impression que sous peu, la science et les généticiens actuel, vont trouver les traces des ces dieux du passé et vont avoir la capacité de créer des humains d’essence divine, des super-humains… presque des Annunakis..
    Alors voici donc, ma théorie est que nous pouvons voyager vers le futur en inscrivant notre génome dans ce qui , par la procréation, nous sert de vaisseau temporel. Walt Disney espérait ce voyage dans le temps en se faisant congelé, mais ceci était innutile car il lui suffisait d’inscrire son code dans une progéniture pour etre recréer par des généticiens du futur.

    Qu’en pensez-vous?

    15 octobre 2012 à 15:30

  3. Julien,
    ta théorie est fort intéressante mais attention aux fautes tout de même.
    Cependant l’idée est vraiment alléchante.

    Aujourd’hui on parle même de faire revivre dinosaures, mammouths et autres espèces disparues via l’ADN alors pourquoi pas l’Homme du passé.

    Toutefois dans ce cas précis quand on entend le verbe « revivre » on parle surtout de clonage donc pour moi je ne pense pas que l’on puisse à proprement parler d’une civilisation ancienne voyageant dans le temps via notre ADN mais plutôt un clonage de cette civilisation.

    Car, dans ce cas là si il y a voyage dans le temps il faut que cette civilisation se souvienne de son passé, que ces êtres retrouves leur conscience, leur « âme » qui elle-même voyage et qu’ils aient donc conscience et le souvenir de leurs manipulations et leurs buts.

    Pour le moment je ne vois pas comment cela est possible via notre corps ou ADN donc c’est pour cela qu’à mon avis on ne peut parler que de clonage pour le moment.

    17 octobre 2012 à 09:44

    • Ivan

      C’est bien là tout le problème, c’est le mot « civilisation » qui ne va pas là, car la civilisation N’EST PAS dans l’ADN, la civilisation c’est la culture, les rapports sociaux, l’art et la science, la technique et la technologie, et ça, ça ne passe pas par l’ADN c’est la spécificité de l’homme qui ne se réduit pas à Homo sapiens sapiens, c’est l’hominisation et qui a fait l’homme, c’est la génétique qui a fait Homo-sapiens.

      23 novembre 2013 à 11:19

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s