Un 3ème œil sur la réalité

Ère Nouvelle: Le nouveau code génétique

Le nouveau code génétique

Le code génétique d’un être humain est bien plus qu’une simple configuration physico-chimique. C’est un ensemble de conditions énergétiques déterminées pour chaque cycle d’évolution de la vie. Il ne se limite pas à la définition des organes des individus ni à l’attribution de leurs fonctionnalités ; il détermine leur état de conscience et les possibilités qu’ils ont ou non de se hisser à un seuil plus élevé de compréhension. L’influence du code génétique s’exerce bien au-delà du niveau matériel ; il sert d’instrument au Plan d’Évolution qui guide les âmes humaines vers les épreuves initiatiques qu’elles devront affronter au cours de leurs incarnations successives.

C’est un moyen de matérialiser des empreintes archétypales élaborées par nos Géniteurs galactiques, c’est-à-dire les êtres qui gouvernent le processus évolutif auquel sont soumis les habitants de notre planète. Ils modifient ou remplacent notre code génétique dès que cela s’avère nécessaire. Ces ajustements ont lieu chaque fois que nous abordons un nouveau cycle d’évolution. Notre humanité a ainsi connu au moins quatre changements de code génétique depuis l’effondrement de l’Atlantide.

Le changement actuel est la conséquence de l’impasse spirituelle dans laquelle nous nous étions engagés, de notre difficulté à nous extraire du matérialisme et à dépasser la dualité. À cela s’est ajoutée la transformation de la Terre elle-même, son accélération vibratoire et sa perte progressive de densité dues à sa transition vers la quatrième dimension. Une nouvelle impulsion était nécessaire ; elle s’est traduite par l’implantation éthérique d’un nouveau code génétique.

001

Notre planète devient progressivement plus subtile. Ses habitants ont besoin de nouveaux gènes pour pouvoir s’adapter à son ascension. Le nouveau code génétique est déjà implanté dans une partie relativement importante de notre humanité, environ 10%. Par effet de dominos, il peut désormais se propager à tout moment et en un instant aux autres 90%, selon la théorie dite « du centième singe » déjà exposée dans un autre article de ce blog (Cf. article du 1er juillet 2011)

Sur le plan physique, le corps de l’homme est en train de devenir beaucoup plus souple, presque élastique, et sur le plan spirituel, l’accès de nos centres de perception à la multidimensionnalité s’éveille rapidement.

Jusqu’à présent, les caractéristiques héréditaires telles que la morphologie, la race, la couleur de la peau, l’aspect physique, la présence ou l’absence de certains défauts ou qualités et de certaines maladies héréditaires, étaient transmis des parents aux enfants à travers les chromosomes. C’est précisément ce qui commence à changer.

Pour ceux d’entre nous qui ont déjà reçu ou sont sur le point de recevoir le nouveau code, toute cette vielle structure d’hérédité et de karma est en train de s’écrouler. Le nouveau code est d’origine stellaire et immatérielle. Par conséquent, grâce à l’implantation de ce nouveau code, les individus ne sont plus conditionnés par les expériences passées de leur espèce.

Il peut y avoir des petits inconvénients à la mise en place de ce processus. Par exemple, l’utilisation de l’hérédité par certaines âmes humaines pour faciliter le développement de leur créativité ne sera sans doute bientôt plus possible, du moins de la façon dont cela se produisait autrefois. Ainsi, de la première moitié du XVIème siècle et jusqu’à la fin du XVIIIème siècle, une longue lignée de musiciens de très grand talent naquirent en Thuringe au sein de la famille Bach. C’est à elle qu’appartient l’illustre Johann Sebastian (1685 – 1750), généralement considéré comme l’un des plus grands « maîtres de musique » de tous les temps. De la même manière que le grand Paganini était, comme son père, atteint d’une maladie génétique orpheline connue sous le nom de syndrome de Marfan, ce qui lui permettait de tenir son violon d’une manière bien particulière et d’accéder à certains arpèges qu’aucun autre musicien n’eût été en mesure d’exécuter, les Bach ont bénéficié de père en fils d’une particularité génétique héréditaire de leur oreille interne.

La présence de tous ces musiciens au sein de la famille Bach s’explique, non seulement par l’hérédité, mais par la recherche par les âmes qui vinrent s’y incarner de cette particularité génétique qui se trouvait être inscrite dans le patrimoine génétique de cette famille.

002

La famille Bach : une structure d’ADN parfaitement adaptée aux âmes des grands musiciens.

À l’inverse, la reprogrammation par le nouveau code aura de nombreuses conséquences hautement bénéfiques. Il n’y aura ainsi bientôt plus de place pour les pédophiles et autres psychopathes pervers qui, encore enfants, avaient eux-même eu à subir la maltraitance au sein de leur propre famille, avant de reproduire, une fois adultes, les mêmes sévices sur d’autres enfants. De la même manière les maladies héréditaires disparaîtront définitivement. Et l’Énergie de guérison touchera l’ensemble de l’humanité.

L’ADN activé dans le cycle qui et en train de s’achever est d’origine animale et ne pouvait amener l’humanité que jusqu’à un certain niveau d’évolution. Le nouveau code génétique ouvrira la voie vers une plus grande intégration des réalités intérieures.

Tant que les humains étaient soumis à l’ancien ADN et gouvernés par la loi du karma, leurs pensées, leurs sentiments et leurs actes influençaient l’empreinte ADN et généraient tantôt l’abondance, tantôt la pénurie, tantôt la santé, tantôt la maladie. Les uns avaient des idéaux élevés et bénéficiaient d’une relative santé mentale, les autres se laissaient plus volontiers aller au pessimisme et aux émotions négatives, attirant à eux la dysharmonie. Grâce au nouveau code génétique, nous ne serons plus prisonniers de nos propres limitations, nous perdrons rapidement toute agressivité et finirons par comprendre que les ressources et les richesses naturelles appartiennent à tous et doivent désormais être utilisées pour développer la conscience spirituelle et non pas pour satisfaire les caprices de notre ego.

Le nouveau code génétique apportera à notre humanité la stabilité, l’unité de pensée et le sens de la fraternité, ce qui lui permettra de vivre consciemment sur les plans multidimensionnels. Une vibration de paix et de bien-être est actuellement projetée de niveau en niveau, unifiant les différents corps sur cette nouvelle fréquence en accord avec le projet des Galactiques.

Dans la vie quotidienne, nous devrions désormais nous préoccuper uniquement de ce qui est bon, bénéfique et utile, afin de nous préparer au passage de la loi du karma à la Loi supérieure d’Évolution. Cet enseignement est aussi vieux que le monde, mais c’est seulement aujourd’hui, avec l’implantation du nouveau code génétique, qu’il peut enfin être compris et appliqué par un grand nombre de personnes. Sous l’ancien code ADN, même ceux qui aspiraient de tout leur être à la spiritualité se comportaient bien souvent à la manière de l’apôtre Paul, lui qui expliquait dans l’une de ses épîtres qu’il ne réussissait presque jamais à faire le bien qu’il voulait faire, mais qu’il lui arrivait souvent de faire le mal qu’il aurait toujours souhaité éviter.

003

Les paroles « Saül, pourquoi me persécutes-tu ? » mentionnées dans les Écritures sont censées avoir été prononcées par le Christ à l’attention de Paul sur le chemin de Damas juste avant sa conversion et sa rédemption karmique, vraisemblablement liées à l’implantation, avant l’heure, du nouveau code génétique. En ce sens et d’un certain point de vue, les apôtres pourraient être considérés comme des précurseurs de la nouvelle humanité.

L’expansion de conscience à venir ne repose pas uniquement sur le dépassement de la loi du karma. Les biologistes qui ont travaillé sur le génome humain n’ont réussi à attribuer une fonctionnalité qu’à 3% de nos gènes – 3% seulement de notre code génétique qui sont en réalité responsables de la quasi-totalité de notre karma !

Notre génome renferme pourtant de vastes étendues quasi désertiques entre les gènes ainsi que des zones vierges à l’intérieur même des gènes, que les chercheurs ont appelées « l’ADN superflu ». Si nous imaginons l’ADN superflu, c’est-à-dire 97% de nos gènes et 41 codons sur 64 possibles, comme une partie impuissante et inutile de notre ADN, c’est cela qui sera « syntonisé » et la réalité collera à cette image que nous nous en faisons. À l’inverse, si nous parvenons à concevoir une réalité plus vaste, à accéder à un concept plus large en nous rappelant que « la nature a horreur du vide », que rien n’est inutile et que cet ADN en apparence superflu recèle en réalité une puissance insoupçonnée, sa réponse sera illimitée. Il suffit en effet de voir les immenses possibilités de ces 3% d’ADN pour imaginer tout le pouvoir qui peut se trouver dans les 97% restant !

Jusqu’ici, seules étaient actives les cellules ayant une vibration lourde, surtout dans le cerveau, et elles devaient supporter les déséquilibres du corps. À présent, un large contingent de cellules vont être éveillées, destinées à capter et manifester les énergies en provenance des plans divin et spirituel.

L’éveil de ces cellules endormies fait partie d’une large restructuration de la vie de l’humanité liée à son accession à la quatrième dimension. Cette ouverture apportera une perception de plus en plus dépourvue d’égoïsme et de moins en moins encline à s’attacher aux objets et à se cramponner au passé. Dans un futur proche, la plupart des personnes seront capables de transcender le plan du désir et de supporter ce qui est apparemment désagréable, dès lors qu’il s’agira d’aider les autres ou de participer à la sauvegarde de la planète.

Ceux qui ne sont pas ouverts à la transformation ont la faculté de rejeter le nouveau code génétique, qui se retirera alors à des niveaux subjectifs jusqu’à la dissolution des noyaux de résistance. Il peut même être annulé ; mais ces individus devront patienter jusqu’à la venue d’un futur cycle pour pouvoir ascensionner.

Lorsque le nouveau code sera totalement implanté et accepté, les êtres humains tendront à exprimer l’unité et à se fondre dans l’Unité cosmique. Ce code apporte à la Terre de nouveaux schémas de vie et prédispose les humains à devenir plus subtils. Sa vibration ouvre l’accès à des expériences aussi nouvelles que merveilleusement agréables. Le potentiel énergétique de ces plans confère plus de fluidité à la matière et permet d’élever la maturité de la conscience jusqu’à la fusion avec Dieu Lui-même.

Cependant, le nouveau code doit impérativement correspondre aux aspirations de ceux qui le reçoivent ; les individus l’attirent dès lors qu’ils sont attirés par lui. Le travail subtil que ce code peut réaliser pour façonner la vie selon les pulsations de l’Esprit est encore un mystère pour la plupart d’entre nous. Et le voile ne sera définitivement levé que le jour où la pureté et l’abandon à la Loi Supérieure d’Amour-Sagesse seront devenus la ligne de conduite maîtresse de l’humanité.

Une fois qu’ils auront définitivement achevé le cycle de leur karma terrestre, les humains auront d’autres ressources à leur disposition, car leurs corps seront purifiés, sublimés. Le règne de la liberté se substituera naturellement à celui du libre-arbitre.

Chacun d’entre nous aura alors un bien meilleur accès à la Connaissance. Il exprimera l’Amour véritable et saura qu’il fait partie d’une harmonie et d’une Unité qui l’intègre, de manière irréversible, à l’Ordre universel.

Rappelons-nous que notre participation au nettoyage de la Terre et de l’humanité fait partie du Plan divin. Nous vivons déjà dans une zone de fréquences plus élevées, même si nous n’en avons pas encore conscience. Ce n’est plus le moment de se retenir ni de ralentir le processus. Il est temps d’agir positivement.

Imaginons qu’il ne reste bientôt plus qu’un seul être négatif sur cette planète, et que sa dernière pensée soit : « comment vais-je moi aussi me transformer ? ». Il ne tient qu’à nous que cela se réalise dans un avenir très proche ! Le jour où cela se produira effectivement, ce sera le véritable signal du Changement des Temps, de l’avènement de la Nouvelle Époque !

La Porte du Soleil est ouverte à tous. Le Soleil brille pour tous. En chacun de nous coule un sang de même couleur, la couleur du Feu vivant. Nous sommes tous des frères et des sœurs, unis en Esprit à travers les 64 codons de ce Feu vivant.

Source: Olivier de Rouvroy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s